La dyspraxie : qu’est-ce que c’est au juste ?

La dyspraxie est un trouble neurologique qui touche les enfants et qui n’est malheureusement pas guérissable.

Pour faire simple, un enfant dyspraxique est un enfant caractérisé par un apprentissage lent. Il est difficile pour lui d’écrire, de lire convenablement ou encore de dessiner des formes géométriques.

La dyspraxie étant un réel handicap et une grande source de souffrance, il est important de briser certains stéréotypes dont sont victimes les enfants dyspraxiques :

  • Un enfant dyspraxique n’est surtout pas paresseux ;
  • L’enfant dyspraxique n’est pas un malade mental et ne souffre d’aucun retard mental, sa pathologie est neurologique ;
  • Il n’est pas excessivement maladroit, c’est juste qu’il souffre de troubles cognitifs ;
  • L’enfant dyspraxique n’est pas moins intelligent que les autres, il peut même avoir des talents remarquables ;
  • L’enfant souffrant d’une dyspraxie est facilement épuisé, car il fournit d’énormes efforts lors de l’exécution d’une tâche, ne serait-ce qu’écrire deux lignes.

La dyspraxie : sortez de l’ignorance !

Sachez qu’un enfant dyspraxique a besoin qu’on l’insère socialement parlant. Il faut le présenter à ses camarades de classe comme une personne ayant un handicap afin qu’il soit accepté, compris et surtout pas moqué. Ces moqueries surviennent souvent à cause de l’ignorance de nombreuses personnes.