Ma lunette : Adaptation unique

Le concept des lunettes peut sembler excessivement simple : une monture, deux verres, et une correction adaptée à la vue de chacun. Mais en réalité, la technologie mise en oeuvre derrière la correction des verres est bien plus compliquée qu’elle n’en a l’air.
Pour preuve, lorsque vous choisissez un nouveau modèle de monture chez un opticien, il est possible qu’il vous explique que le modèle ne va pas pouvoir aller avec le type de verres que vous portez, pour des raisons d’épaisseur de verres. Cela peut notamment être le cas avec les montures trop fines. Les lunettes ne sont pas si simples qu’il n’y paraît.

Adaptation poussée

Si vous combinez plusieurs problèmes de vision, il est possible que vous ayez besoin de plusieurs corrections en même temps. C’est par exemple le cas pour une personne qui combine un problème de vue “classique”, hypermétropie, myopie ou astigmatisme, avec un autre problème comme le strabisme ou la presbytie.
Il faut alors ajouter un petit prisme dans les verres pour corriger les deux problèmes en même temps. Maintenant, vous ne laisserez plus personne vous dire que la lunette est un objet bête !