Formex.fr » Cuisine » Accorder mets et vins : quels pièges éviter ?

Accorder mets et vins : quels pièges éviter ?

Même pour les amateurs de vin, créer une parfaite association entre les mets et les vins n’est pas une tâche facile. Pour réussir à accorder ces deux éléments, il est important de respecter certaines règles et surtout d'éviter de commettre certaines erreurs. Afin de mieux accorder vos repas et les vins, nous vous dévoilons ces pièges qu’il faut impérativement éviter.

Ne pas servir du vin sucré en entrée ou en apéritif

Lorsqu’on s’apprête à déguster un repas, on a généralement tendance à prendre du vin pour mieux sentir le goût du repas. Dans ces cas, il est conseillé de ne pas servir le vin sucré en début de repas. Cette attitude pourrait en effet agir sur vos papilles en les alourdissant avec de l’alcool et du sucre. Ces dernières perdront alors l’usage de leur fonction de reconnaissance de goût.

Cela vous sera donc préjudiciable, car vous ne pourrez plus bien apprécier la saveur des repas qui suivront. Aussi, vous ne serez plus en mesure de manger à votre faim comme cela se doit. En effet, le vin sucré agit comme une coupe-faim. Il vous fera perdre l’appétit et vous aurez l’impression d’être complètement rassasié.

Ne pas servir du champagne pour les desserts

Le vin de champagne est une boisson forte en acidité qui réveille toutes les fonctions des papilles gustatives. Pour cela, il n'est pas conseillé de servir du champagne en dessert. En effet, cela pourrait rendre la saveur dans la bouche légèrement ardente et acide. La confrontation de l’acidité du champagne au sucré du dessert donnera un mauvais rendu sur la langue et les papilles resteront du coup inactives à cause de ce mélange.

Dans ces conditions, il est plus recommandé d’user du vin rouge en apéritif et au début des repas. Ainsi, les papilles resteront en alerte tout au long du repas, ce qui vous permettra d’apprécier beaucoup plus les mets. Cependant, il est possible de faire une certaine exception lorsqu’il s’agit d’un champagne rosé sans sucre.

Ne pas déséquilibrer les saveurs des mets et des vins

Pour tout bon accord, pensez en premier à égaler le goût des vins et des repas. Le maintien de cette égalité des saveurs vous permettra de ne pas malmener votre palais. Il serait préférable d’accompagner un vin doux avec un met raffiné et un vin à forte sensation avec un plat corsé. En outre, il n’est pas conseillé de varier les saveurs de ces deux éléments. En principe, si le plat est fait à base de citron, le mieux est de l’accorder avec un vin au goût citronné. Il est donc important de savoir que l’intensité des vins doit être en fonction de la saveur que procure le repas. Par ailleurs, vous pouvez astucieusement boire de l’eau après chaque vin afin de mieux ressentir le goût de celui-ci.

Pour conclure, il faut retenir que malgré la complexité, l’accord des vins et des mets peut être parfaitement réussi. Il suffirait de suivre les règles en la matière et d’éviter au maximum les pièges que l’on vous a révélés.