Formex.fr » Divers » Crédit immobilier : comment calculer le coût total ?

Crédit immobilier : comment calculer le coût total ?

Le coût global d’un crédit immobilier est une donnée essentielle à évaluer avant d’y souscrire. C’est une opération qui vous permet de dénicher le meilleur prêteur pour financer votre projet. Découvrez ici les éléments à prendre en compte ainsi que les calculs élémentaires que vous devez effectuer pour déterminer le coût total de votre crédit immobilier.

Intégrer les principaux coûts du crédit

Le calcul du coût total d’un crédit immobilier est le moyen le plus sûr pour trouver les meilleures offres et choisir une formule adaptée à sa situation. En effet, la considération du taux d’intérêt nominal proposé par les établissements financiers est loin d’être suffisante pour évaluer le coût global d’un crédit. Il ne peut pas non plus à lui seul servir pour comparer de façon objective les offres de crédits présents sur le marché.

Pour avoir des résultats objectifs, il faut donc lui ajouter les frais de dossiers, les frais liés aux garanties ainsi que les assurances. Ainsi, pour calculer le coût global d’un crédit immobilier, il faut simplement effectuer la somme des intérêts cumulés, des primes d’assurance, des frais de dossier et des frais de garantie.

Données de calcul du coût total d’un crédit immobilier

Le calcul du coût total d’un crédit immobilier doit nécessairement prendre en compte certains détails.

Les frais d’assurance

L’assurance emprunteur est indispensable pour les contractions de crédit immobilier. Elle a pour but de dégager vos héritiers de toute obligation de remboursement et protège le prêteur en cas de décès. Ainsi, plus le montant emprunté et la durée de remboursement sont importants, plus il est justifié. Son coût varie de 0,3 % à 0,5 % du total de la somme prêtée pour emprunteurs âgés de moins de 65 ans à la date du prêt. Son coût est plus élevé pour les personnes âgées de plus de 65 ans.

Les frais de dossier

Ce sont des montants forfaitaires prélevés par les établissements financiers lors de la préparation du dossier de prêt. Ils représentent en quelque sorte le coût de l’analyse de votre dossier de demande de prêt. Le prélèvement de cette somme ne correspond donc en aucun cas à l’acceptation de dossier de prêt. En fonction des établissements financiers et du type de prêt demandé, ils peuvent être proportionnels au montant du crédit ou fixes. Dans la plupart des cas, ils représentent juste 1% du montant du crédit demandé. Toutefois, en passant certains courtiers en prêts hypothécaires, vous pouvez avoir la chance d’obtenir votre crédit immobilier sans payer de frais de dossier auprès des établissements financiers.

Les frais annexes

Ce sont toutes les dépenses effectuées par les établissements financiers dans le cadre de la préparation de votre dossier de prêt. Ils incluent les frais de notaires, les timbres fiscaux, les frais d’enregistrement, etc. Le montant de ces frais varie généralement entre 2 et 3 % en cas d’acquisition d’immobilier neuf et va jusqu’à 7 % pour les anciens.

Le taux annuel effectif global de l’emprunt (TAEG)

Le TAEG représente le montant supplémentaire à verser en complément à la somme empruntée avant de réaliser l’achat immobilier. Il vous permet de calculer avec précision le prix de revient total de votre prêt. Il fait donc partie des données essentielles à prendre en compte dans l’évaluation du coût global d’un crédit.