Acheter une voiture d’occasion : 5 conseils

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

Vous souhaitez investir dans un véhicule d’occasion mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Nous vous proposons 5 conseils indispensables pour vous aider dans vos projets automobiles !

Cet article n’a pas été écrit par un journaliste de BFMTV.com

C’est une des premières choses que vous vous poserez. Dois-je acheter à un particulier ou à un professionnel ?

Tout d’abord, il faut savoir que lorsque vous achetez chez un professionnel, il vous accorde une garantie mécanique de 3 mois minimum. Par conséquent, le véhicule est garanti pour être révisé avant d’être vendu. Par conséquent, si un moteur casse, un levier de vitesses ou si vous constatez des vices cachés, le vendeur en sera responsable. De plus, les véhicules d’occasion disponibles professionnellement peuvent être livrés très rapidement et bénéficient souvent d’un rabais. Sur Autobonplan, par exemple, certaines Fiat 500 en édition limitée sont remises jusqu’à 4 800 €.

Cependant, si la sélection est souvent très large, il se peut que vous ne trouviez pas le modèle exact qui vous intéresse parmi les stocks des concessionnaires. Dans ce cas, la solution reste de contacter l’agence qui propose le service Personal Shopper, ils vous dénicheront gratuitement des perles rares.

Si vous achetez à quelqu’un, la garantie sera moindre. Cela peut être un avantage financier, car les garanties professionnelles ont un prix. Les voitures privées sont également plus faciles à négocier. Cependant, en cas de problème, certains vendeurs pourraient ne pas être tenus responsables. Vous devez alors lancer la procédure de plainte. C’est du temps et de l’argent.

>> Retrouvez tous les codes promo Oscaro sur BFMTV

En cas de vices cachés, les solutions doivent être connues. Habituellement, les particuliers doivent appeler un expert pour savoir si les dommages à la voiture se sont produits avant ou après sa vente. S’il refuse de le faire, vous avez la possibilité de saisir le tribunal. Vous devez alors avancer le skill fee jusqu’à 2 000 €. Si vous gagnez, le vendeur particulier vous remboursera et devra vous racheter le véhicule. Les délais dépendent de la gravité des vices cachés. Cependant, il doit être apporté dès que possible.

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à comparer les prix, il y a de bonnes surprises partout. Alors, en résumé, pour acheter une voiture d’occasion sans se faire avoir, voici quelques conseils :

Si vous achetez une voiture d’occasion auprès d’un professionnel, vous bénéficiez d’une garantie, et d’un stock de véhicules, disponible rapidement.

Si vous achetez une voiture à un particulier, l’offre est plus facile à négocier, mais attention, vous n’avez pas de garantie.

Avez-vous contacté le vendeur ? Il y a des questions importantes pour éviter les arnaques :

Le vendeur a l’obligation de vous fournir certains documents. Vous avez parfaitement le droit de le lui demander s’il ne l’a pas encore envoyé. Ceci comprend:

Tous ces documents doivent vous être envoyés avant la signature. Nous vous conseillons tout de même de vérifier s’ils conviennent à votre véhicule et à son immatriculation. Ensuite, vous devez demander un certificat d’inscription.

Lors de la commande d’un véhicule à acheter d’occasion, il vous sera souvent demandé de verser un dépôt de garantie ou une caution. Mais connaissez-vous la différence ?

Si vous choisissez l’acompte, sachez que le paiement bloque automatiquement la vente. De plus, passé le délai légal de rétractation de 7 jours (aussi bien pour les acheteurs que pour les vendeurs) il ne pourra plus être récupéré.

Moyennant un dépôt de garantie, ils permettent aux deux parties d’annuler à tout moment la vente du véhicule. Quitter l’acompte car cela signifie résilier le contrat.

Il est important de faire la distinction entre ces deux termes car vous n’êtes pas engagé dans la même chose. Pensez-y également si une seule des deux méthodes de commande est possible.

Avant même de signer votre achat de voiture d’occasion neuve, nous vous conseillons d’en informer votre assurance. En effet, vous disposez d’un mois à compter de la signature, pour fournir une carte grise, une attestation de vente et pour changer le nom du propriétaire du véhicule en préfecture.

À Lire  L'essence hybride rechargeable couvrira une cinquantaine de kilomètres avec l'électrique en 2022 Achat - LaTribuneAuto.com

C’est une pratique assez courante pour l’achat d’un véhicule neuf, mais il est également possible d’avoir recours à une solution de prêt ou de location pour une voiture d’occasion. En fonction de votre budget et de l’utilisation de votre véhicule, il est important de choisir l’offre la plus adaptée pour vous. Suivez le guide:

Si vous envisagez de conserver votre véhicule d’occasion plusieurs années, nous vous conseillons le crédit classique. Divers frais (acquisition de véhicules, tarifs, délai de paiement, mensualités, coût total du prêt) sont déterminés au moment de la signature du contrat de prêt. Vous définissez le délai de paiement.

Notre conseil d’expert : faites un apport personnel d’environ 20 %. Cela vous permet d’obtenir un taux d’intérêt plus attractif ainsi qu’un montant de prêt réduit.

Si vous envisagez de remplacer votre véhicule tous les deux ans et que vous songez déjà à le revendre, cette offre vous conviendra peut-être mieux. Ce type de crédit détermine, dès la signature du contrat, la valeur de reprise du véhicule. Par conséquent, vous pouvez restituer le véhicule après la fin de la période de financement. Ne perdez plus de temps à revendre vos objets d’occasion. Vous récupérerez alors votre dépôt de garantie, versé en début de contrat et vous avez la possibilité de renouveler ce contrat autant de fois que vous le souhaitez avec un nouveau véhicule. Si vous souhaitez à terme conserver le véhicule, vous pouvez souscrire à un engagement de reprise. Vous serez alors libéré de la dernière échéance qui correspond à la différence entre le prix de la voiture et le coût total de la location du véhicule. Une bonne solution pour ceux qui veulent maîtriser leur budget, de A à Z.

D’autres constructeurs et vendeurs automobiles proposent de plus en plus ce type d’offre « tout-en-un ». C’est une formule packagée où l’on retrouve le crédit auto, l’assurance dommages, l’assistance, l’entretien et les garanties constructeur. L’avantage est donc de pouvoir souscrire à tous ces contrats à la fois. Attention, il n’y a pas de forfait auto standard. Par conséquent, il est important d’examiner attentivement ce que chaque plan offre réellement.

Chèques bancaires, cartes bancaires, virements bancaires (directs ou indirects), espèces.

Quel est le kilométrage maximum pour une voiture ?

Quel est le kilométrage maximum pour une voiture ?

Tout d’abord, il faut savoir que tout reste relatif, et que la durée de vie maximale de la voiture dépend de nombreux paramètres. Mais la distance moyenne se situe entre 150 et 250 000 kilomètres, selon le modèle et l’entretien.

Quel est le kilométrage maximum pour une voiture d’occasion ? Sachant que la durée de vie des voitures d’aujourd’hui a été allongée, et la possibilité d’atteindre 180 000 kilomètres à tout moment avec le même modèle, avec un entretien régulier, les habitudes de conduite de l’acheteur sont aussi à considérer.

Quelle est la durée de vie d’une voiture ?

La durabilité, qui est en moyenne de 9,4 ans selon R.L. Polk and Co, cependant, dépend d’un certain nombre de facteurs. Parmi celles-ci, l’entretien du véhicule est une donnée importante, qui s’ajoute au kilométrage qui influe sur les performances du moteur et l’usure des pièces mécaniques.

Quel délai pour se retourner contre vendeur voiture particulier ?

Quel délai pour se retourner contre vendeur voiture particulier ?

A compter de la découverte du vice, l’acheteur du véhicule d’occasion dispose d’un délai de deux ans pour intenter une action en justice contre le vendeur (particulier ou professionnel) afin d’obtenir le remplacement partiel ou la résolution du contrat de vente, sous réserve que l’existence du vice est prouvé.

Puis-je intenter une action contre mon vendeur de voitures ? Si le véhicule est endommagé après la vente, l’acheteur peut se retourner contre le vendeur, au titre de la garantie contre les vices cachés. Pour cela, le dommage doit être survenu à la suite d’un vice antérieur à la vente, qu’il soit dû à un vice caché et empêchant le bon fonctionnement du véhicule.

Quel délai de rétractation achat véhicule occasion ?

Le délai de 14 jours court à compter de la livraison de la voiture (en cas d’achat au comptant) ou de la signature du prêt auto. Lorsqu’un client fait part de sa volonté de se rétracter, le vendeur professionnel dispose de 14 jours pour procéder au remboursement.