Acheter une voiture d’occasion : conseils et pièges à éviter

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

EN PARTENARIAT AVEC AUTO-EOLE.NET – Acheter une voiture d’occasion comporte des risques car il n’est pas toujours facile d’avoir toutes les informations nécessaires pour connaître l’état du véhicule. Comment être sûr de faire une bonne affaire et de ne pas payer trop cher ? Vaut-il mieux acheter à un professionnel ou à un particulier ?

Le marché de l’occasion est très important car de nombreux conducteurs cherchent à acheter des véhicules moins chers. Le prix d’achat est en moyenne divisé par trois par rapport à un véhicule neuf. De plus, les voitures neuves bénéficient d’un rabais très important la première année, ce qui n’encourage pas les conducteurs à choisir cette option d’achat en priorité.

Mais cette économie n’est pas sans inconvénients car ce sont des voitures qui ont déjà parcouru, parfois un nombre important de kilomètres, et il faut s’assurer qu’elles sont fiables.

Voici quelques conseils pour éviter les pièges lors de l’achat d’un véhicule d’occasion.

Acheter une voiture auprès d’un particulier: attention aux arnaques

Acheter une voiture auprès d’un particulier: attention aux arnaques

Les sites spécialisés dans la vente et l’achat de voitures entre particuliers proposent un grand nombre d’offres qui semblent alléchantes. Les voitures sont souvent moins chères qu’ailleurs, les démarches sont simples et rapides, tout comme les délais de livraison. C’est pour ces raisons que la moitié des véhicules d’occasion sont vendus via ces sites.

Mais attention aux arnaques. Les descriptions sont souvent très imprécises et les quelques photos mises à disposition sont souvent insuffisantes pour se faire une idée précise de l’état du véhicule. Et surtout, en cas de problème après l’achat, rien ne permet à l’acheteur de prendre en compte le vendeur. Il n’existe aucune garantie contractuelle entre les deux parties.

» LIRE AUSSI – Comment passer le code de la route en candidat libre

Il faut donc être le plus prudent possible en suivant ces quelques conseils :

● Assurez-vous que le véhicule a subi un contrôle technique récent et favorable.

● Obtenir toutes les factures d’entretien du vendeur pour vérifier qu’elles ont suivi les recommandations du fabricant.

● Si un acheteur n’a aucune connaissance automobile, il est recommandé de se faire accompagner et/ou conseiller par un spécialiste pour éviter de se faire arnaquer ou au moins faire une mauvaise affaire.

Acheter une voiture d’occasion auprès d’un professionnel

Acheter une voiture d’occasion auprès d’un professionnel

Les professionnels de l’automobile ont été contraints de s’adapter au succès des ventes privées à travers des sites dédiés.

Par conséquent, ils ont largement développé leur offre en proposant plus de modèles à une gamme de prix plus large.

Le principal avantage d’acheter auprès de professionnels est la qualité et les garanties offertes.

En particulier chez les concessionnaires de marque, les véhicules d’occasion sont sélectionnés et révisés par des mécaniciens professionnels, ce qui est une garantie importante de leur état. L’acheteur a accès à l’historique complet de la voiture, ce qui n’est pas toujours le cas lors d’un achat à un particulier.

L’acheteur peut prendre le temps de trouver l’opportunité qui correspond à ses envies et à son budget.

Il peut également demander à essayer le véhicule et est accompagné tout au long de la vente, du premier conseil commercial aux démarches administratives à effectuer.

La qualité du service et ces garanties expliquent pourquoi les prix sont plus élevés chez les professionnels.

Une solution alternative: les enchères

Une solution alternative: les enchères

La vente de voitures aux enchères est peu connue, même si elle s’est fortement développée ces dernières années.

LIRE AUSSI – Permis de conduire : comment s’inscrire à l’ANTS ?

Si les halles et sites dédiés à ces ventes sont ouverts aux particuliers, la plupart des acquéreurs sont confiés à des professionnels qui souhaitent revendre des voitures anciennes ayant beaucoup roulé et nécessitant une restauration. Les enchères leur permettent de revendre ce type de voiture qu’ils ne veulent pas revendre à des particuliers car le risque de problèmes après-vente est trop élevé.

À Lire  Carburant à prix propre chez Leclerc de Belfort : "C'est marrant, mais c'est toujours pris"

Ce type de vente concerne principalement les professionnels qui investissent dans des voitures en mauvais état pour les réparer et les revendre dans des pays où la législation est moins stricte.

A moins d’avoir des compétences spécifiques, un individu n’a aucun avantage à acheter une voiture aux enchères.

Les propriétaires de ces sites ne sont pas considérés comme des professionnels et n’ont donc pas les mêmes obligations. L’acheteur n’a pas toujours accès à l’historique du véhicule et ne peut pas le tester avant l’achat. Bref, il n’a d’autre garantie que le contrôle technique et s’expose à des pannes et problèmes techniques qui peuvent être à la fois dangereux et coûteux.

Quel type de garantie pour son véhicule d’occasion?

Quel type de garantie pour son véhicule d’occasion?

Les voitures modernes sont équipées d’équipements électroniques fragiles et dont les réparations sont coûteuses et doivent être effectuées par un professionnel.

Pour ce type de voiture, qui à moyen terme seront les seules disponibles sur le marché, une garantie de 3 mois dite « moteur, boîte, pont » ne suffit pas. Il garantit les éléments mécaniques de base mais ne prend pas en compte les équipements électroniques.

De plus, l’acheteur doit connaître exactement l’état de son véhicule. Quoi de mieux qu’une garantie qui le détaille précisément tout en permettant un suivi de qualité de la part des clients ?

C’est ce que proposent les concessionnaires, en suivant les instructions des fabricants et en offrant des garanties adaptées aux besoins du client. Ces garanties sont labellisées par les marques et permettent à l’acheteur de résoudre tout problème après achat en contactant un revendeur de la marque partout en France. De cette façon, où que se trouve le client, il peut avoir accès à un service après-vente adéquat et de qualité.

Pour conclure, si les offres d’occasion des professionnels peuvent sembler mauvaises en termes de prix, elles offrent des garanties et un service bien supérieur à ce que le client trouvera sur les sites de vente entre particuliers.

Un prix d’achat bas ne garantit pas que vous dépenserez moins d’argent à moyen et long terme car les réparations sur un véhicule en mauvais état peuvent vite devenir coûteuses. Il est souvent préférable de payer plus à l’avance pour ne pas avoir trop de dépenses par la suite.

* Ce contenu rédactionnel est proposé par le site AUTO-ECOL.NET. La rédaction du Figaro n’a pas participé à sa conception.

Quelles sont les obligations d’un vendeur de voiture ?

Le vendeur est tenu de fournir des informations claires, honnêtes et complètes sur le véhicule vendu. Cette obligation découle du droit commun, notamment de l’article 1112-1 du code civil, et de la jurisprudence rendue en application de l’article 1221-1 du code civil (ex article 1147 du code civil).

Quel est le délai pour s’opposer à un vendeur de voitures particulier ? A compter de la découverte du vice, l’acheteur du véhicule d’occasion dispose d’un délai de deux ans pour agir contre le vendeur (particulier ou professionnel) afin d’obtenir le remboursement partiel ou la résiliation du contrat de vente, à condition que l’existence du vice soit prouvée.

Quelle est la commission d’un vendeur de voiture d’occasion ?

En moyenne, une commission complète sera comprise entre 100 € et 300 € selon le véhicule vendu et le nombre de ventes supplémentaires réalisées par le vendeur. Un bon vendeur avec quelques années d’expérience réalisera en moyenne 15 à 20 ventes de voitures neuves par mois chez le concessionnaire BodemerAuto.

Quel est le kilométrage maximum pour une voiture d’occasion ?

Comme indiqué plus haut, le kilométrage maximal pour une voiture serait plutôt d’environ 250 000 kilomètres pour un véhicule diesel et 150 000 kilomètres pour un véhicule à essence.

Quel est le kilométrage maximum pour une voiture ? Avant toute chose, il faut savoir que tout reste relatif et que la durée de vie maximale d’une voiture dépend de nombreux paramètres. Mais en moyenne c’est entre 150 et 250 000 kilomètres, selon le modèle et l’entretien.