Le client transporte son concessionnaire : un simple sursis pour deux hommes

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

Pour ne pas éveiller les soupçons de la police, Youssef a fait preuve de discrétion (pensait-il, du moins) en faisant appel à Tahar, son client. En échange de boulettes de cocaïne, il transporte son dealer pour lui permettre de revendre son appareil photo. Mais malheureusement, la supercherie a été découverte par la police de Charleroi… « Un groupe de toxicomanes s’est approché du véhicule. Une des personnes est montée dedans, avant d’en sortir et d’être suivie par la police », a confirmé le parquet. C’est ainsi que Tahar a été découvert au volant de sa voiture, avec Youssef à ses côtés. De la drogue, de l’argent et un téléphone portable ont été retrouvés dans l’habitacle.

Face à l’équité et à la clarté de l’affaire, les deux hommes ne remettent pas en cause le moindre préjugé : Tahar savait que Youssef allait vendre sa marchandise et a donc (indirectement) participé à la vente. Les deux hommes étaient également des résidents illégaux…

Ce vendredi matin, la justice a décidé de donner une chance aux deux hommes. Tahar a été condamné à 15 mois de prison, mais avec 5 ans de compensation partielle simple pour plus de la moitié de la peine. Youssef, son dealer, a obtenu la suspension totale simple.

À Lire  Acheter une voiture d'occasion : nos conseils pour trouver la bonne