Les dernières voitures James Bond sont à vendre !

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

Plusieurs voitures utilisées dans le film « Dying Can Suit », des marques comme Aston Martin, Land Rover ou Jaguar, seront prochainement mises aux enchères. Nous comptons.

A l’occasion du 60ème anniversaire de l’histoire de « James Bond » au cinéma, Christie’s et la société de production EON organisent une vente aux enchères d’objets utilisés sur le tournage du 25ème opus de la franchise et du dernier, « Dying Can Suit » (No Time To Die en v.o.) sorti en octobre 2021. Trois personnages vus dans les épisodes précédents, représentant chacun une interprétation différente de James Bond, figurent également sur la liste. Le catalogue comprend des montres, des vêtements et autres objets de décoration, mais aussi, c’est ce qui nous intéresse ici, quelques voitures. C’est 007 en chiffres.

Légende de l’espionnage britannique, la légendaire Aston Martin DB5 en fait partie. Pour être exact, il s’agit de l’une des répliques DB5 utilisées dans la suite italienne de « Dying Can Suit », dont la carrosserie fortement griffée porte encore les cicatrices de ses aventures. La voiture a ses fameuses mitraillettes cachées dans les phares, et des barres roulées. Sous le capot, un moteur six cylindres de 3,2 L est accouplé à une boîte de vitesses manuelle. La liaison au sol a été spécialement conçue par Aston Martin. Le Coupé est estimé entre 1,5 et 2 millions de livres (1,8 à 2,4 millions d’euros environ).

Deux raretés signées Aston Martin

Deux raretés signées Aston Martin

D’autres Aston Martin, le V8 d’origine de 1981 et la dernière génération de DBS Superleggera présentées dans « Dying Can Wait » sont également à vendre. La première, modifiée par Aston Martin pour adopter la fonction V8 apparue dans « Tuer n’est pas un jeu » en 1987, possède tous les éléments d’une supercar britannique avec un V8 de 5,3 L et une boîte de vitesses manuelle. Il est estimé entre 500 000 £ et 700 000 £ soit environ 595 000 € à 833 000 €.

Le second porte la fonction de série limitée DBS qui a été commercialisée en 25 exemplaires pour accompagner la sortie de « Dying Can Wait », avec une finition spéciale en métal noir. Mais cette édition très spéciale comporte également une plaque signée par les producteurs Michael G. Wilson et Barbara Broccoli ainsi que l’actrice Lashana Lynch. Sous le capot, le V12 biturbo de 5,2 L développe tout de même 725 ch. La voiture de sport est estimée entre 300 000 £ et 400 000 £ (357 000 € à 476 000 €).

À Lire  Les concessionnaires automobiles doivent gérer le changement

Trois Land Rover au catalogue

Trois Land Rover au catalogue

Avant même sa commercialisation, le nouveau Land Rover Defender était utilisé sous la forme de « Dying Can Sugi ». Un premier exemplaire de production présenté dans le film, propulsé par un six cylindres de 400 ch, est proposé à la vente. Décoré et marqué d’un kit enveloppant, le tout-terrain noir est estimé entre 300 000 et 500 000 £ (357 000 à 595 000 €). « More Civilization », le Defender V8 de la série spéciale « 007 60e anniversaire » fait également partie des nombreux. Inutilisé dans la forme classique de cette édition, il est estimé entre 200 000 et 300 000 £ (238 000 à 357 000 €).

Un troisième Land Rover est en vente chez Christie’s, et il s’agit du Range Rover Sport SVR repéré lors de la poursuite « Dying Can Wait ». Contrairement aux autres, celui-ci ne dérangeait pas l’extérieur. Il est estimé entre 80 000 £ et 120 000 £ (95 000 € à 143 000 €).

Une Jaguar chasseuse d’espions

Une Jaguar chasseuse d’espions

La dernière voiture à figurer sur la liste, la Jaguar XF V6 dans laquelle des hommes de l’agence Spectre chassent James Bond au début de ‘No Time To Die’, en état bronze, est estimée entre 50 000 £ et 70 000 £ ( 60 000 € à 83 000 €).

La vente se tiendra à Londres le 28 septembre 2022 et sera également disponible en ligne. Les bénéfices seront reversés à une association caritative.

Quelle est l’Aston Martin de James Bond ?

L’Aston Martin DB5 est la voiture qui a débuté, dans le film Goldfinger, en 1964. Cette voiture a laissé l’impression qu’elle est réapparue dans six autres James Bond : Thunderball, GoldenEye, Tomorrow Never Dies, Casino Royale, Skyfall et Spectre.

Quel est le prix d’une Aston Martin DB5 ? L’un des modèles a été vendu aux enchères en 2010 chez Sotheby’s à Londres pour 2,6 millions de livres sterling (3,3 millions d’euros). En août 2019, Sotheby’s confirmait la vente de la voiture conduite par Sean Connery pour 6,4 millions de dollars (5,7 millions d’euros).

Quelles sont les marques de voitures japonaises ?

Quelles sont les marques de voitures japonaises ?

Modèles de voitures japonaises depuis 1950

  • ACURA : Depuis 1986.
  • HONDA : Depuis 1962.
  • INFINITI : Depuis 1989.
  • LEXUS : Depuis 1988.
  • MAZDA : Depuis 1960.
  • NISSAN : Depuis 1933.
  • TOYOTA : Depuis 1936.

Quelle est la marque japonaise la plus fiable ? « Pour les marques japonaises, nous avons constaté que Toyota est dans le top 10 pour la fiabilité de tous les modèles. (…) Mazda et Suzuki ont également des modèles fiables, d’autres marques japonaises telles que Subaru, Honda, Daihatsu et Mitsubishi fonctionnent généralement bien.