Procès de Narbonne : avec 2,2 kg de cocaïne dans sa voiture, il écope de 30 mois de prison

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

Un quadragénaire a été jugé en comparution immédiate ce lundi devant le tribunal de Narbonne pour transport de cocaïne.

L’homme a été interpellé aux Salles d’Aude, sur l’autoroute A9. Lancé à grande vitesse, il emportait exactement 2,2 kg de cocaïne dans son véhicule. Ce lundi, c’est sous escorte de deux policiers qu’il a comparu devant le tribunal de Narbonne. Dans une certaine intimité, devant une salle d’audience, tout s’est passé très vite. Après un bref plaidoyer de l’avocat de la défense visant à atténuer la peine, l’accusé s’est contenté de déclarer : « Je mérite d’être puni », conscient de ses actes et de ses conséquences.

Trente minutes de séance, moins de dix minutes de délibération, et la sentence était prononcée. Le prévenu a été condamné à 30 mois de prison et maintien en détention assortis d’une interdiction de séjour de cinq ans sur le territoire français, de la confiscation du sceau (de la cocaïne a été prise et de la voiture confisquée) et d’une action fiscale d’un montant de 165 000 € prononcée à son encontre. il. L’accusé, avec l’aide de son interprète, a compris et accepté sa peine. En France, on assimile au « trafic de drogue » le fait d’acheter, de vendre, mais aussi de produire, de transporter mais aussi tout simplement de posséder de la drogue. Dans cette affaire, le prévenu risquait jusqu’à 10 ans de prison et plus de 7 millions d’euros d’amende.

À la fin du procès, l’accusé a été immédiatement envoyé en prison pour commencer sa peine de prison immédiatement.

À Lire  Voitures de plus de 200 000 km. Top 25 des modèles les plus endurants