Saint-Malo : 16 mois de prison pour voleur de clés de surf

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

Le voleur, qui avait fouillé les voitures des surfeurs les 11 et 12 juin, a été jugé à Saint-Malo le vendredi 29 juin.

En écrivant Saint-Malo

Écrit le 30 juillet 22 à 9:39

Une quinzaine de faits en quelques semaines

Une quinzaine de faits en quelques semaines

C’est un jeune homme qui a été chassé par sa mère à Bourges. Qui est parti avec sa copine et s’est retrouvé sans le sou une fois à Saint-Coulomb. « On s’est vite rendu compte qu’on avait besoin d’argent », raconte-t-il depuis sa vitrine dans la salle d’audience du tribunal de Saint-Malo le vendredi 29 juillet 2022.

Une bien mauvaise cache

Une bien mauvaise cache

En juin, plusieurs voitures de surfeurs avaient été dépouillées près de la digue du Sillon, la grande plage de Saint-Malo. Un mois et demi plus tard, il est mis en examen pour une quinzaine d’affaires à Saint-Malo et dans les environs : vol, recel, escroquerie et conduite sans permis.

L’histoire de ces vols en série est simple : un jour, alors qu’il se promenait, il a vu un surfeur cacher ses clés sur un pneu de sa voiture avant de partir en mer.

Pour comprendre l’astuce, il a généreusement utilisé les véhicules de plusieurs surfeurs et autres nageurs et a trouvé quelques cartes de crédit qu’il a utilisées sans contact : beaucoup d’essence, des jetons au lave-auto, qu’il a revendus pour récupérer de l’argent, mais également un Mac Donald’s mortel, qui a permis aux enquêteurs de le retrouver.

« A 20 ans, c’est bousiller sa vie » 

« A 20 ans, c’est bousiller sa vie » 

De nombreux objets ont été dérobés à son domicile : sacs à main, portefeuilles, chéquiers, clés, papiers d’identité, téléphone…

À Lire  Rouler moins vite, rouler à plusieurs, faire du vélo... nos conseils pour rouler plus vert pendant les vacances

Quelques voitures ont également été volées et conduites… alors qu’il n’avait pas de permis de conduire.

Je suis désolé que ce gamin en soit arrivé là; quand tu as 20 ans ça te gâche la vie. Ma voiture; il l’a dépouillée de tout, il ne lui restait même pas un stylo, je suis convaincu qu’il voulait la vendre », raconte l’une des victimes.

« On était en maillot de bain, sans rien… » 

« On était en maillot de bain, sans rien… » 

Et il voit bien : le voleur avait bien l’intention d’en tirer de l’argent.

Une autre victime revenait d’une régate : il y avait du matériel marin à l’intérieur de son véhicule. Un autre est revenu du côté long au Havre du Lupin :

Nous avons remarqué qu’il ne restait plus rien dans le camion; nous étions en maillot de bain, sans rien… »

Prison inévitable

Prison inévitable

Les vêtements et le téléphone portable de cette dernière victime ont été retrouvés dans une poubelle à Découverte. Mais pas son portefeuille.

« Ça me fait mal pour eux, je veux m’excuser auprès des victimes », a déclaré le prévenu, incarcéré en garde à vue depuis les faits, déjà condamné pour vol en région parisienne.

« Aujourd’hui, la prison est inéluctable », lance le substitut du procureur, réclamant 15 mois de prison.

Le jeune homme est condamné à 12 mois de prison. Une peine de 4 mois avec sursis prononcée il y a plusieurs mois est révoquée et la peine d’aujourd’hui est ajoutée. Il est retourné en prison après l’audience.