Tribunal de Narbonne : avec 2,2 kg de cocaïne dans sa voiture, il a été condamné à 30 mois de prison.

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

L’homme de 40 ans a comparu lundi devant le tribunal de Narbonne après avoir été accusé de conduite de cocaïne.

L’homme a été interpellé aux Salles d’Aude, sur l’A9. Parti à grande vitesse, il emportait 2,2 kg de cocaïne dans sa voiture. Lundi, il était escorté par deux policiers pour comparaître devant le tribunal de Narbonne. Dans une relation privée, regardée par très peu de monde, tout s’est passé très vite. Après un court aveu de l’avocat de la défense qui visait à réduire la peine, l’accusé a simplement dit : « Je mérite d’être puni », connaissant ses actes et leurs conséquences.

Peu de suspense pour une peine lourde

En une séance de trente minutes, moins de dix minutes de délibération, le verdict est tombé. Le prévenu a été condamné à 30 mois de prison assortis d’une interdiction de séjour de cinq ans sur le territoire français, de la confiscation du timbre (la voiture saisie ainsi que la voiture confisquée) et d’une action fiscale de l’intégralité du montant soit 165 000 € annoncé pour lui. L’accusé avec l’aide de son interprète a compris et accepté sa peine. En France, on assimile le « trafic de drogue » au fait d’acheter, de vendre, mais aussi de produire, de transporter, mais aussi tout simplement de posséder de la drogue. Dans cette affaire, l’accusé risquait jusqu’à 10 ans de prison et plus de 7 millions d’euros d’amende.

À la fin de la session, l’accusé a été automatiquement arrêté pour commencer immédiatement sa peine de prison.

À Lire  Les étapes pour vendre sa voiture à une personne