Voitures électriques : une conception compliquée pour les personnes à mobilité réduite ?

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

Entre voitures électriques et PMR, maintenant ça ne coule plus ! Alors que l’Europe a voté l’interdiction des véhicules thermiques à partir de 2035, les carrossiers n’ont pas trouvé de solution pour les adapter à ce public. Problème de batterie..

Bientôt une Europe 100% électrique ? Le 8 juin 2022, le Parlement a voté l’interdiction de la vente de voitures thermiques neuves (essence, diesel ou hybride) à partir de 2035 sur le Vieux Continent pour limiter les émissions de CO2. Leitmotiv ? 30% des gaz à effet de serre proviennent des voitures. Si la finalité écologique est louable, elle peut aussi entraver l’autonomie de certaines motos handicapées. Problème principal : impossibilité d’installer plusieurs véhicules en raison de l’emplacement de la batterie. Pour Tony Masapollo, directeur de Pimas, spécialiste de l’aménagement de voitures pour personnes à mobilité réduite (PMR), il est temps d’y consacrer une seconde afin d’anticiper cette mutation technologique majeure !

Handicap.fr : Est-ce compliqué d’adapter les voitures électriques ? Tony Masapollo : Lorsque vous souhaitez adapter une voiture à moteur à combustion pour les PMR, vous fixez généralement le fauteuil roulant au sol. Or, dans un véhicule électrique, la batterie est au sol ; il est donc trop dangereux de toucher le sol, à moins d’avoir un plan détaillé de la voiture et de la démonter, mais cela prendra beaucoup de temps. Pour l’instant, nous n’étudions pas ce modèle.

H.fr : Quel type d’aménagement cela pose-t-il problème par exemple ?TM : Pour transporter une personne en fauteuil roulant, la hauteur de réglage est de 1m35, ce qui n’est pas proposé dans le Kangoo traditionnel par exemple. Il est donc nécessaire de le « débourser », c’est-à-dire d’abaisser le plancher. Les carrossiers n’ont pas encore trouvé de solution pour les véhicules électriques. Cependant, il y a quelques semaines, le secteur a été choqué lorsque Peugeot a annoncé que tous ses utilitaires étaient passés à l’électricité. Ainsi, le groupe ne produira plus de Berlingos thermiques, par exemple. Aucun professionnel n’est préparé à ce changement.

H.fr : Et ce n’est pas la seule contrainte… TM : Effectivement, le poids en est une autre. Alors que le Renault Captur thermique pèse entre 900 et 1 000 kilos, la version électrique atteint les 1 400. Sachez que, pour les transports en commun (Traffic, Master, Jumpy…), il y a généralement autour de 75 kilos pour les passagers « valides » et 160. pour ceux en fauteuil roulant. Ces véhicules risquent de dépasser le poids total autorisé et de causer des problèmes lors du freinage. De plus, les bornes de recharge pour voitures électriques ne sont pas toujours accessibles ou très pratiques pour les personnes en fauteuil roulant…

H.fr : Face au nombre de maires, à commencer par Paris, qui réclament l’interdiction des voitures thermiques du centre-ville, il faut agir très vite… TM : Effectivement. La transformation pour le transport des personnes à mobilité réduite reste un petit marché. Mais les bodybuilders doivent s’adapter… et vite ! C’est une question de mois…

À Lire  Une extrêmement rare, la seule Ferrari Enzo blanche au monde est à vendre

H.fr : Ce problème est surtout lié aux personnes en situation de handicap lorsqu’elles sont conducteurs ou passagers ?TM : Le principal problème est le transport de personnes, y compris en véhicule individuel. Pour les conducteurs qui passent au siège d’origine ou au siège pivotant, la transformation intérieure peut toujours se faire sans trop de difficulté. Mais le problème se posera aussi pour les conducteurs qui resteront dans leur fauteuil roulant et bénéficieront d’un arrimage au sol réalisé a posteriori. Bien que, personnellement, je trouve la conduite en fauteuil roulant complètement inappropriée.

H.fr : Quelle est la raison ? TM : En cas de freinage brutal ou de collision, le corps avance, ralenti par la ceinture, à condition qu’elle soit correctement installée – sachant que la cinétique n’est pas optimale pour un conducteur en fauteuil roulant. -, puis retour vers l’arrière. Cependant, aucun dossier de siège ou appui-tête ne peut résister à ce style « dos ». C’est une vitrine pour l’entreprise mais, en terme de sécurité, ça laisse vraiment à désirer !

H.fr : Pour en revenir à l’adaptation, quelles solutions apporteront les motos à mobilité réduite ? TM : Vous devriez vous tourner vers des fabricants qui proposent encore des modèles thermiques parfois plus chers. A noter cependant que dans quelques années, il n’y aura plus que 50% de voitures électriques en Europe, 30% en Chine et 40% aux Etats-Unis. Donc le moteur à combustion interne sera toujours là…

H.fr : Mais le problème c’est qu’il n’y a pas autant de production que d’habitude dans certaines villes… TM : Bien sûr. Mais, pour le moment, tous les véhicules servant au transport de personnes handicapées passent la norme « WLTP » (pour Worldwild harmonised light vehicle test procedure) grâce à l’exemption. Cela devrait durer…

Quels sont les avantages de l’AAH ?

Quels sont les avantages de l'AAH ?

En tant que bénéficiaire de l’AAH, vous êtes totalement exonéré de taxe foncière et ce uniquement pour votre résidence principale. Si votre revenu fiscal de l’année précédente n’excède pas 10 708 euros pour la première tranche de la part des revenus familiaux, il est majoré de 2 859 € pour chaque demi tranche supplémentaire.

Quels sont les avantages pour les personnes handicapées ? Aide générale

  • Allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Carte Mobilité Inclusion (CMI) – mention prioritaire
  • Carte Mobilité Inclusion (CMI) – mention handicap
  • Suppléments pour vie autonome.
  • La pension d’invalidité
  • Indemnités d’invalidité (PCH)
  • Prime d’activité

Est-ce que l’AAH est considéré comme un revenu ?

L’AAH n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas être incluse dans les revenus qui doivent être déclarés au fisc.