Vous avez besoin de restaurer la carrosserie avant de revendre votre voiture d’occasion ?

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

Au cours de sa vie, une voiture connaîtra inévitablement la douleur de la circulation et de la vie quotidienne. Elle se manifeste par des rayures, des éraflures, des bosses, des déchirures, des tôles froissées, des pare-chocs enfoncés, du plastique déchiré. Bref, un grand nombre d’avatars, plus ou moins gros, auxquels il est difficile d’échapper.

Ensuite, il y a deux écoles. Ceux qui sont pressés de remplacer les éléments cassés, repeindre, remplacer les baguettes de porte. Celle-ci est parfois prise en charge par les assurances, mais rarement, notamment pour les petits bobos qui coûtent moins cher à régler que la franchise prévue au contrat. C’est donc un investissement, mais qui vous permet de garder votre voiture en parfait état tout le temps. Bref, ils peuvent arrêter de lire cet article immédiatement, car ce ne sont pas leurs affaires.

La deuxième école, c’est ceux qui ne font rien tout de suite, parce que « ça va, pas mal, et ça n’empêche pas de rouler »… vous visualisez ? Vous… peut-être l’un d’eux ?

Mais cette catégorie de procrastinateurs se retrouve plus tard, lors de la revente de sa voiture, avec une accumulation de petits ou moyens défauts, qui bien sûr n’empêchent pas sa voiture de fonctionner, mais qui sont capables d’effrayer les acheteurs potentiels. , ou du moins les inciter à négocier le prix durement. Et ce n’est pas bon pour les affaires.

Détails sur les prix mentionnés dans cet article

Les tarifs mentionnés pour certaines opérations de carrosserie dans cet article correspondent au travail effectué chez le carrossier ayant pignon sur rue, et avec facture. C’est la moyenne entre les prix des concessionnaires, qui sont encore plus élevés, et les petits carrossiers indépendants, qui peuvent être plus agressifs sur les prix.

En fait, il s’agit d’un tarif négociable, surtout si plusieurs opérations sont effectuées simultanément. Et de nombreux carrossiers travaillent aussi « au noir », sans factures. Cela rétrograde, mais à vos risques et périls.

Dans tous les cas, pour avoir une bonne idée de combien cela va vous coûter, vous devez faire un devis, et n’hésitez pas à faire entrer la concurrence dans le jeu.

Remettre en état est-il toujours la meilleure solution ?

Remettre en état est-il toujours la meilleure solution ?

L’idée est donc de restaurer. Mais attention, ce n’est pas toujours la meilleure solution.

Pourquoi ? Tout simplement parce que la carrosserie coûte cher, très cher. Et que la valeur ajoutée générée ne vaut pas toujours l’investissement. Explication.

Les petits travaux faits par soi-même : toujours rentable

Les petits travaux faits par soi-même : toujours rentable

Bien sûr, on ne parle pas ici de petits travaux faciles à faire soi-même à moindre coût. Bien sûr, polir, estomper des rayures peu profondes avec un produit ad-hoc, faire une petite retouche avec le bon stylo de couleur, vous ne serez jamais dissuadé de le faire, l’inverse. Car pour un simple investissement, quelques dizaines d’euros tout au plus, ce simple geste peut redonner un coup de jeunesse fatigué à une voiture fatiguée, et couper court à des négociations qui feraient baisser le prix de quelques centaines d’euros.

Dans ce cas, tout est dans le profit. Vous pouvez même demander à un professionnel de polir le moteur ou faire appel à une réparation de carrosserie sans peinture pour les points les plus critiques. Ce sont 250 €/300 € chacun, et une moyenne de 80 € par renflement. Cela peut encore payer, surtout si le reste de la carrosserie est parfait.

Les plus gros travaux : c’est de cher à très cher

Les plus gros travaux : c'est de cher à très cher

Mais là où les choses se compliquent, c’est lorsqu’il y a une tôle froissée, un élément endommagé, une réparation ou une peinture à faire.

Pour résoudre ce problème, rappelons-nous la valeur moyenne d’une opération particulière. Par exemple, remplacer un pare-chocs par de la peinture, dans les ateliers de la marque, coûte entre 600 € pour la moins chère, et plus de 1 000 € (voire plus pour une marque premium). De même, le remplacement des portes, capot, hayon, ailes peut coûter entre 700€ et plus de 1000€ (un peu moins cher pour les ailes). La faute au marché captif des pièces de carrosserie en France, où seuls les fabricants ont le droit de proposer des pièces d’origine, et où la « personnalisation » est illégale. Et ces prix n’incluent parfois pas la peinture !

Pour être précis, en parlant de peintures, il faut considérer aujourd’hui que poser une nouvelle couche sur des éléments de carrosserie coûte entre 300 et 350 €. Pour deux pare-chocs râpés, il faut compter entre 600 et 700 €. Cela n’a pas d’importance. Et ce, s’il n’y a pas de réparation/remplissage/lissage à faire !

Parfois c’est plus intéressant d’essayer de trouver les pièces de carrosserie, feux, optiques (oui carrosserie aussi), qui correspondent à votre véhicule, idéalement dans la même couleur. Le coût du démontage/remontage est en effet moins cher que la peinture, surtout s’il doit être réparé au préalable en raison de l’état des éléments. C’est notamment le cas des modèles grand public qui ont plus de dix ans. Les casses regorgent de pièces compatibles, dont le prix varie entre 10 % et 1/3 du prix neuf.

À Lire  Bonnes pratiques pour acheter/vendre des produits d'occasion

Même trouver une pièce dans une couleur différente et la peindre est parfois encore plus rentable par rapport à un remplacement pur et simple.

Une fois le nombre de restaurations estimé, il reste à déterminer s’il est rentable.

Tout dépend de la valeur de votre bien, comme en immobilier !

Tout dépend de la valeur de votre bien, comme en immobilier !

Il faut raisonner par rapport à la cote de votre auto

Il faut raisonner par rapport à la cote de votre auto

Prenons un exemple. Pour réparer la Renault Clio 3 de 2007, vous avez réussi à trouver un feu arrière cassé pour 100 €, il y a deux pare-chocs à repeindre (700 € sur le carrossier avec la facture), et une porte à remplacer, que vous à trouver à la poubelle dans la bonne couleur, heureusement, pour 150€. Un bon polissage et quelques retouches ici et là peuvent coûter environ 1 000 $ à réparer. C’est bien, car c’est neuf et en concession, au moins 1 800 €.

Mais combien coûte cette Clio 3 ? Le modèle 5 portes 1.5 dCi 85 Dynamique ayant une autonomie de 130 000 km, son prix de vente tourne autour de 3 900 €. Ainsi, 1 000 € équivaut à près de 26 % de sa valeur résiduelle s’il est propre. C’est trop!

En effet, les acheteurs potentiels, par rapport à cette cote, ne négocieront jamais plus de 25% du prix malgré les pare-chocs et portes ajourées. Il suffit donc de remplacer les feux arrière (de toute façon il sera soumis au contrôle technique), et d’accepter de baisser le prix de 500, voire 600 €. Vous trouverez des passionnés, et perdrez moins d’argent.

Prenons le même exemple, mais appliqué à l’Audi A4 2016. La peinture de pare-chocs coûtera le même prix. Les nouveaux feux arrière coûtent environ 270 €, non disponibles à la ferraille. Et pour les portes, vous en trouverez une mais pas de la bonne couleur, coûtant 450 € pour le montage et la peinture. D’où la facture estimée à 1 420 €. C’est plus que pour Clio. Cependant, cela ne représente que 8,5% de la cote du modèle 2.0 TDI 150 Design.

Dans ce cas, et sachant que l’acheteur d’un tel modèle sera beaucoup plus exigeant, l’investissement est plutôt rentable.

En général, sur les voitures à moins de 5 000 €, si les travaux dépassent 15 % de la valeur de la voiture, il vaut mieux laisser tel quel (ou faire ce que l’on peut faire soi-même).-même, et accepter la négociation, ou montrer une baisse prix depuis le début.

Opportunité jusqu’à 20 000 €, n’investissez pas plus de 10 %. Et diminuez le pourcentage à mesure que la valeur de la voiture augmente : pas plus de 7 % pour une voiture à 30 000 $, par exemple, et 5 % pour une voiture à 40 000 $.

En passant, sachez que chez les professionnels, les frais de réparation (mais c’est global, pas seulement de carrosserie) s’élèvent en moyenne à 800 € par voiture.

Alors n’en faites pas trop, ce sera votre fardeau.

Comment envoyer un colis et être sûr d’être payé ?

Pour envoyer un colis avec un remplacement, vous devez vous rendre chez l’agent sélectionné et y livrer le colis. Mais avant cela, l’expéditeur doit déterminer le prix du colis à payer par le destinataire. L’expéditeur doit également payer les frais d’expédition à l’avance.

Comment envoyer un colis et facturer le destinataire ? Grâce à l’option « paiement à la livraison », vous pouvez demander au destinataire de votre colis de payer le montant dû au facteur.

  • Vous précisez le montant et saisissez votre numéro de compte ;
  • votre destinataire paie le facteur après réception du colis ;
  • le montant sera déposé sur votre compte dans les 7 jours ouvrables ;

Comment marche le contre remboursement de la Poste ?

Le principe est simple : L’expéditeur présente le colis au conseiller de La Poste en précisant que la livraison sera payante. Il appartient au Conseiller de rappeler les modalités de ce mode d’expédition et de paiement.

Quel prix pour repeindre une portière ?

Le coût moyen pour repeindre une porte d’entrée se situe entre 100 $ et 400 $, selon le type de peinture utilisé.

Combien coûte un carrossier ? Dans un atelier de carrosserie, les réparations de carrosserie coûteront généralement entre 50 et 80 – par heure. Le prix dépend cependant de la complexité de l’opération. Pour les interventions techniques, comptez 70 à 80 , tandis que les opérations courantes coûteront entre 50 et 60 .

Est-il possible de repeindre une voiture ?

Plusieurs options s’offrent à vous : Peinture complète. Peinture des pièces : en cas de rayures, rayures, éclats ou rouille. Revêtement total : donner un nouveau style à la voiture en appliquant des autocollants personnalisés selon la demande du propriétaire.