L’audit énergétique devient impératif pour toute transaction immobilière à partir de septembre 2022

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

La loi climat et résilience impose aux vendeurs de réaliser un audit énergétique et de remettre les résultats aux acquéreurs potentiels. Ces démarches seront obligatoires à partir de septembre 2022. Elles ciblent spécifiquement les logements considérés comme énergivores. Bien que bénéfique pour les acquéreurs, la mise en place du risque provoque un déséquilibre du marché, selon les professionnels.

La réglementation change à partir du 1er septembre 2022. A partir de cette date, un audit énergétique est exigé pour toutes les transactions immobilières, notamment pour les biens immobiliers classés F et G. Ce changement ne semble pas déranger les acquéreurs qui disposeront d’informations plus précises sur le bien. à l’offre. Cependant, les avis sont mitigés chez les professionnels du secteur immobilier. Ce nouveau cadre réglementaire s’accompagne d’une interdiction de louer des objets similaires. De ce fait, les offres peuvent être rares, les travaux de rénovation ne sont pas à la portée de tout le monde. Une prolongation de délai a été demandée, mais a été rejetée par les pouvoirs publics.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES ASSURANCES HABITATION <<

Réduire le nombre de passoires thermiques

Réduire le nombre de passoires thermiques

Le manque de logements reste un problème majeur pour les professionnels de l’immobilier. Il s’intéresse davantage à l’entrée d’une puissance de taille qui exclut les biens énergivores du marché locatif. L’objectif est de rendre la passoire thermique plus décente et de réduire leur consommation d’énergie. Cependant, tous les propriétaires n’ont pas la possibilité d’investir dans des travaux de rénovation énergétique.

Pour la plupart, ce loyer est suffisant pour couvrir le paiement hypothécaire mensuel. A cela s’ajoute le coût de l’assurance pour ceux qui veulent protéger leurs biens. Le montant de la prime mensuelle peut être estimé en effectuant une simulation d’assurance habitation.

Concrètement, les restrictions locatives sont les locaux qui consomment plus de 450 kWhEF par mètre carré. Les propriétaires ne sont plus autorisés à les louer à partir du 1er janvier 2023. Ils ne sont pas les seuls. La même réglementation s’appliquera aux biens classés G à partir de janvier 2025. Les propriétaires utilisent le label F jusqu’en 2028, et jusqu’en 2034 pour ceux classés E.

Des répercussions sur le prix de l’immobilier

Des répercussions sur le prix de l'immobilier

Pour les professionnels, la situation peut être problématique sachant que l’offre fait déjà défaut actuellement. Par conséquent, les Français auront probablement plus de mal à trouver un logement. Surtout si les implantations visées par cette loi sont nombreuses.

La revente peut être une option. Mais là encore, le propriétaire doit respecter l’obligation de réaliser un audit énergétique. Certes, cela permettra aux acheteurs de savoir quels travaux doivent être effectués pour obtenir une meilleure performance énergétique. Les informations fournies sont en effet plus détaillées qu’un diagnostic de performance énergétique. La marge de négociation peut toutefois s’étirer, ce qui risque de pénaliser les vendeurs. Ils doivent faire face à la dépréciation de leurs actifs.

À Lire  Assurance habitation. Assurance habitation : que rechercher avant de s'engager ?

Une autre difficulté a été pointée par la Fédération départementale de l’immobilier de Vendée. Le délai ne permet pas aux parties concernées de préparer l’application de cette nouvelle mesure. En Vendée, l’obligation de réaliser un audit énergétique concerne 20 % des logements du parc immobilier. Ce chiffre pourrait passer à 78% d’ici 2035 selon les professionnels du secteur.

Parmi les travaux permettant d’améliorer le DPE de la résidence, le numéro ci-dessus liste l’isolation thermique. L’isolation est la clé d’une rénovation réussie. Selon l’Ademe, dans les logements anciens ou mal isolés, les déperditions thermiques se font essentiellement par le toit (25 à 30 % des déperditions).

Quelle est la prime énergie la plus intéressante ?

Quelle est la prime énergie la plus intéressante ?
MonterJusqu’à 4 000 €
Le meilleur bonus énergétiqueOffre « boost » EDF, offre bonus énergie E.Leclerc
Les meilleures offres de trésoreriePrime énergie maîtrisée Antargaz (chèque jusqu’à 4 000 €)
Meilleures offres sur les bons d’achatPrime éco-énergie Auchan (jusqu’à 4 000 € de bon)

Qu’est-ce que la prime énergétique en 2022 ? Selon ce barème, vous recevez un chèque d’un montant de 48 à 277 â¬. Vous avez jusqu’au 31 mars 2023 pour utiliser votre chèque énergie 2022. Et si vous n’avez pas utilisé votre chèque énergie 2021, vous n’avez que quelques jours pour le faire : la date limite est le 31 mars 2022 .

Quelle sont les prime Energie Peut-on cumuler ?

Le cumul des primes énergétiques est possible avec MaPrimeRénov’, éco PTZ et TVA réduite. Vous pouvez bénéficier de diverses primes énergétiques pour différents travaux. Cependant, un même projet ne peut bénéficier du cumul de plusieurs primes énergétiques.

Quel fournisseur choisir pour les CEE ?

Carrefour propose des primes CEE pour permettre aux ménages d’économiser sur les coûts d’isolation, de chauffage et sur les factures d’énergie.

Quelle sont les aide de l’État pour isolation maison 2022 ?

Quelle sont les aide de l'État pour isolation maison 2022 ?

Un éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans faire d’avance de trésorerie et sans payer d’intérêts. Les prêts peuvent aller jusqu’à 50 000 ⬠(nouvellement introduit par l’article 86 de la loi de finances pour 2022). Le régime est prolongé jusqu’au 31 décembre 2023.

Qu’est-ce que l’aide de l’État pour l’isolation 2022 ? Aides d’État à l’isolation en 2022

  • Aides de l’Etat pour les travaux d’isolation : Anah, Isolation Boost, Bonus Energie. …
  • MaPrimeRenov’ 2022. …
  • Améliorez l’isolation de qualité supérieure. …
  • Régime CEE : Prime énergie. …
  • Autres avantages : Eco-PTZ, chèque énergie, TVA au taux réduit de 5,5%

Est-ce que la prime Renov est reconduite en 2022 ?

Une belle montée en gamme du dispositif Ma Perdana Rénov est attendue en 2022. Pas une, mais deux primes sont attendues. Les aides de l’Etat peuvent même atteindre 9 000 euros pour certains travaux de rénovation énergétique.

Qui a droit à la prime Renov 2022 ?

MaPrimeRenov’ : qui peut en bénéficier ? MaPrimeRénov’ est ouvert à tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus, qu’ils occupent un logement à rénover ou à louer. Les locaux doivent être construits depuis au moins 15 ans ou au moins deux ans en cas de remplacement d’une chaudière au fioul.