les doutes. Toits détruits par la grêle : que peut-on attendre des assurances ?

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

Des centaines de toitures ont été pulvérisées par la grêle autour de Russey (Doubs) ce mercredi. Qui paiera ? « En 27 ans, je n’ai jamais vu ça », avoue Kevin Fleury, souscripteur de Morteau. Interrogé par L’Est Républicain, l’expert donne des réponses et quelques clés pour éviter les mauvaises surprises.

&#xD ;

Par –

&#xD ;

23 juillet 2022, 17 h 50

&#xD ;

| mis à jour le 23 juillet 2022 à 21h07&#xD ;

– Temps de lecture :

&#xD ;

&#xD ;

&#xD ;

&#xD ;

&#xD ;

&#xD ;

| &#xD ;

Les images restent apocalyptiques. Trois jours après que des avalanches soient tombées du ciel dans le secteur russe, l’ambiance régnant dans ces petites villes reste extraordinaire. Plus d’une centaine de pompiers courent encore de droite à gauche pour secourir les sinistrés. Les toits sont fendus. Une brève averse de pluie vendredi a suffi à stresser complètement ceux dont les maisons sont encore soumises aux caprices des nuages.

Une question devient obsédante : qui paiera, quand, combien ? On entend tout et son contraire. Certains commentaires sur Facebook n’aident pas à clarifier la situation. David Fleury, qui travaille chez Alliance à Morteau, est agent d’assurances depuis 27 ans. Il nous éclaire.

La taille de la grêle est surprenante… Page photo Facebook Météo Franc-Comtoise

Non non Non On a déjà eu de la grêle, il y a eu Orchamps, Montbéliard, Belfort, mais d’une telle importance que tout est détruit, non, je n’ai jamais vu ça. C’est incroyable. Quand vous y arrivez le mercredi après-midi, vous déménagez. Vous ne pouvez pas réagir autrement. Les clients m’appelaient en pleurant. Mais la solidarité c’est extraordinaire, l’entraide entre voisins c’est quelque chose…

À Lire  A quoi sert la responsabilité civile en assurance habitation ? | Propriétés par SeLoger

Vous devez faire votre déclaration auprès de l’assureur, ou au moins envoyer un petit mail. Et des photos pour les connaisseurs. Mais la priorité des priorités est de sécuriser la maison, c’est-à-dire de la couvrir, de la garder à l’abri de l’air et de l’eau. Si cela n’est pas fait, l’assurance peut être mise en cause. Il y a un délai de 48 heures, qui sera sans doute prolongé faute de toile et de carrelage. Le souci est, par exemple, que si d’autres dommages surviennent après les orages prévus pour lundi après-midi, et qui ne sont pas couverts, le nouveau sinistre ne sera pas couvert. Pour tout ce qui est à l’intérieur, plafonds tachés ou détruits, parquet tordu, nous prendrons le temps de faire des devis.