Les prix de l’assurance habitation continuent de baisser

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

Les prix de l’assurance habitation ont continué de baisser en 2021. Cependant, les montants peuvent varier considérablement d’une région à l’autre.

La hausse des prix est au cœur de l’inquiétude des Français. Heureusement, certains secteurs ont été épargnés. C’est notamment le cas de l’assurance habitation, selon le baromètre 2022 publié par le comparateur LeLynx.fr. Ces résultats s’expliquent surtout par l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché, mais aussi par la pandémie. A noter que ces conclusions sont basées sur des chiffres de 2021. Elles ne sont donc pas encore affectées par l’inflation galopante de ces derniers mois.

Les assurances habitation moins chères dans le Nord-Ouest

Les assurances habitation moins chères dans le Nord-Ouest

Selon le baromètre, les prix des logements ont baissé de 2,5% en 2021, portant la baisse des cinq dernières années à 17%. Selon Itzal Arbide, PDG de LeLynx.fr, cette évolution constante et significative est liée à l’arrivée des « insurtechs », ces nouvelles compagnies d’assurance en ligne sans agences physiques. En maîtrisant leurs coûts, ils proposent des produits très compétitifs et « forcent les assureurs traditionnels à égaler en proposant des tarifs plus bas ». Cependant, ces produits sont souvent « moins étendus » et il n’est pas possible de rencontrer personnellement un conseiller en cas de réclamation. Par conséquent, il est important de s’assurer qu’un tel contrat est bien adapté à vos besoins.

Parmi les facteurs de baisse des prix, Lelynx.fr cite le développement du travail à distance, après la pandémie de Covid-19, car « ce phénomène entraîne indirectement une baisse des sinistres : plus de présence à domicile, donc moins de cambriolages », mais aussi une intervention plus rapide. en cas de dégât des eaux ou d’incendie, note le baromètre. La démocratisation des systèmes d’alerte et de surveillance pourrait également jouer un rôle, leur mise en place réduisant le montant des primes d’assurance.

Bien sûr, les prix varient selon le profil des assurés et leur logement, mais aussi sensiblement selon les régions. Parmi les dix plus grandes villes de France, c’est la moins chère pour se loger à Nantes avec une prime moyenne de 1,9 euros le mètre carré. Strasbourg et Lille complètent le podium, tandis que Paris, Nice et Marseille occupent la dernière place, avec entre 2,4 et 2,9 euros le mètre carré. Les régions les moins chères sont la Bretagne, les Pays de la Loire et la Normandie. La Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie affichent les primes moyennes les plus élevées.

Quel BTS Faut-il pour travailler dans les assurances ?

À savoir. BTS Assurance forme des techniciens appelés à exercer des activités commerciales, techniques et de gestion, de la souscription au règlement des sinistres, en assurance de biens et responsabilité ou en assurance de personnes.

À Lire  Personnes sans-abri : conseils pour réduire le coût de l'assurance habitation

Quelle façon de travailler dans l’assurance ? Les formations possibles pour accéder au métier de conseiller en assurance sont assez nombreuses. En 2 ans après le bac, on peut notamment faire un BTS assurance, un BTS NRC (négociation et relation client), un BTS MUC (gestion d’unité commerciale) ou un DUT carrières juridiques par exemple.

Quel diplôme pour être agent d’assurance ?

Devenir agent général d’assurance : formation requise Un BTS, un DEUST ou un DUT sont possibles. Une licence professionnelle est un plus, mais un bac 5 reste le meilleur moyen de prouver votre spécialisation, que ce soit par un diplôme professionnel ou un diplôme de l’école nationale d’assurance.

Quel salaire avec un BTS assurance ?

Avec le BTS assurance, il est possible d’accéder à des postes tels que responsable assurance ou conseiller en assurance. Exemple* : Pour ce type de poste, le salaire moyen d’un junior (bac 2/3) oscille autour de 22 000 € brut par an.

Quelles sont les deux grandes catégories d’assurance ?

Quelles sont les deux grandes catégories d'assurance ?

En général, les contrats d’assurance sont divisés en deux groupes principaux. Il s’agit de l’assurance de personnes et de l’assurance dommages.

Quels sont les différents types d’assurance ? En France, il existe 4 assurances obligatoires pour les particuliers : l’assurance maladie (CPAM), l’assurance automobile, l’assurance habitation (sauf pour certains propriétaires) et l’assurance responsabilité civile (souvent incluse dans le contrat d’assurance habitation).

Quelles sont les trois grandes catégories d’assurance ?

Il existe trois types d’assurance pour les clients professionnels : l’assurance de personnes (elle-même divisée en assurance individuelle et collective), l’assurance de biens et l’assurance d’activité.

Quelles sont les branches de l’assurance ?

Voici la liste de ces 26 succursales :

  • Accidents (assurance accident individuelle)
  • Maladie.
  • Carrosseries de véhicules terrestres.
  • Carrosseries de véhicules ferroviaires.
  • Corps des véhicules aériens.
  • Carrosseries de véhicules marins, lacustres et fluviaux.
  • Marchandises transportées.
  • Feu et éléments naturels.

Qu’est-ce q’un assureur ?

Qu'est-ce q'un assureur ?

Assureur : « Personne qui s’engage à verser un capital ou une rente à l’assuré ou à un certain bénéficiaire en échange du paiement d’une prime ou d’une cotisation en cas de survenance d’un certain risque. »

Quels sont les différents types d’assurance ? Guide des assurances : Quels sont les contrats existants (auto, habitation, etc.) ?

  • Assurance voiture.
  • Assurance habitation.
  • Assurance obsèques.
  • Assurance vieillesse pour les parents au foyer.
  • Assurance scolaire.
  • Assurance responsabilité civile.
  • Assurance Emprunteur.

Qui est l’assureur et l’assuré ?

L’assuré est la personne physique qui supporte le risque, et l’assureur est la compagnie d’assurance qui assurera la personne physique en cas de sinistre.

Qui peut être assureur ?

511-1 de la loi sur les assurances : c’est toute personne qui, moyennant rémunération (paiement en espèces ou toute autre forme d’avantage économique contracté), exerce l’activité d’intermédiation en assurance.